fbpx

Managers : Pourquoi miser sur les soft skills?

Des métiers qui se transforment rapidement, des compétences requises en perpétuel renouvellement, des méthodes de travail qui évoluent... Le visage des entreprises change aujourd'hui à grande vitesse et les soft skills apparaissent comme des atouts indispensables pour s'adapter à ces mutations.

Moins techniques et plus transversales que les hard skills, ces « compétences douces » contribuent à l’agilité et à la performance des entreprises. Les évaluer et les développer constitue donc un véritable enjeu ! Le point avec Evolutis formation…

Je veux réserver cette formation

 

Que sont les soft skills ?

Autant vous prévenir : tout le monde a sa propre définition des soft skills! Compétences humaines, qualités relationnelles, savoirs comportementaux…

Posons donc la définition la plus simple possible : il s’agit d’une compétence, c’est-à-dire une aptitude mise en œuvre dans la pratique. Et la particularité de cette compétence est sa transversalité : elle n’est pas liée à un métier ou à un contexte technique particulier. C’est ce qui la distingue des hard skills.

Pour compléter :

  • Une soft skill s’acquiert.
    Autrement dit, une soft skill n’est pas innée. Ce sont des aptitudes, faites de méthodes et de techniques, qui peuvent être apprises et auxquelles on peut former. Comme pour toute compétence, l’acquisition d’une soft skill peut-être plus ou moins facilitée par des « prédispositions », des traits de personnalité.
  • Une soft skill s’applique.
    Par définition, une « skill », au sens « compétence », se met en œuvre concrètement, dans la pratique. Ainsi, la soft skill n’est pas « molle » ou intangible : on lui associe des techniques et des méthodes, que l’on peut apprendre et mettre en œuvre

Définition des soft skills

L’intérêt des soft skills

Encore aujourd’hui, recruteurs et employeurs sont rassurés par l’expertise technique. Pourquoi faire autrement ?

  • Parce qu’une compétence métier a une obsolescence programmée (5 ans pour une compétence technologique)
  • Parce que les tâches techniques et/ou simples se robotisent ou sont déléguées à des intelligences artificielles.

Dans ce contexte, ce sont les soft skills qui font la différence car :

  • ce sont des compétences plus stables, et qui donnent l’agilité nécessaire pour s’adapter et rester performant dans un environnement changeant
  • ce sont des compétences qui créent de la valeur, dans un monde où la valeur ajoutée se situe dans la gestion des interfaces, dans la résolution de situations complexes, dans la conduite du changement, etc.

Développer ses compétences douces

Par ailleurs, les soft skills complètent et renforcent les hard skills. En d’autres termes, la combinaison « compétences métiers + soft skills » sera toujours plus performante que l’expertise métier seule. Pourquoi ? Parce que les soft skills intègrent des dimensions autres que techniques, et permettent de maximiser les compétences métiers.

Est-ce qu’un cadre RH sera meilleur s’il travaille en mode projet ? Oui.
Est-ce qu’un commercial sera meilleur s’il sait designer de l’information ? Oui.

Ces compétences humaines apportent ces "plus" qui font la différence dans un environnement professionnel : savoir communiquer, être capable de s'intégrer rapidement dans une équipe, s'adapter aux changements, faire preuve d'un grand sens de l'organisation, être empathique, créatif ou encore avoir le sens du collectif ou faire preuve d'intelligence relationnelle et émotionnelle... Autant d'atouts à faire valoir et développer !

Vous êtes manager et vous voulez en savoir plus sur les compétences douces indispensables à votre fonction?
Evolutis les a listées pour vous !

Les qualités d'un bon manager transverse

Comment développer les soft skills ?

Rien d’original dans la manière de développer une soft skill… puisque c’est une compétence comme une autre!

  1. D’abord, la formation pour savoir et savoir comment faire.
    Toute formation comporte une étape d’ingénierie, de construction des contenus pédagogiques, et d’animation/de déploiement.
    Des étapes qui correspondent d’ailleurs elles-mêmes à des soft skills !
  2. Ensuite, la mise en application, pour savoir-faire.
    Le développement d’une soft skill suppose qu’elle soit effectivement utilisée dans les pratiques auxquelles on l’a associée.
    Cela suppose donc d’en vérifier et d’en recadrer si besoin l’usage.
  3. Enfin, l’évaluation, pour renforcer.
    Cela suppose que les pratiques d’évaluation de la performance qui existent dans votre entreprise s’intéressent aussi aux soft skills.

Evolutis formation bâtit tous ses programmes de formation sur ces trois piliers et propose des formations aux professionnels sur un large ensemble de compétences comportementales, notamment dans le domaine du management d’équipe.

C’est le moment d’investir dans vos talents !

Je veux réserver cette formation

 

QUE PENSENT NOS CLIENTS DE LEUR EXPERIENCE AVEC EVOLUTIS ?

                          

    

 

Formations Vente et action commerciale