Rentrée 2020 : quels changements dans l’actualité de la formation professionnelle? A la une !

Le plan « France Relance » dévoilé par Jean Castex le 3 septembre 2020 comprend un important volet formation : formation des salariés en activité partielle, des demandeurs d'emploi et des jeunes, accès facilité à la reconversion et modernisation des organismes de formation… « Il faut investir dans les compétences ! »

Retrouvez les principales informations à retenir en cette rentrée 2020. Tour d’horizon indispensable avant de faire le point sur vos plans de développement des compétences, et préparer vos programmes de formation pour 2021.

 

Le plan "France Relance", qu'est-ce que c'est?

Le volet formation de France RelanceLe gouvernement a donc présenté le 3 septembre dernier « France Relance », un plan de relance qui prévoit 100 milliards d'euros de dépenses. 70 mesures qui doivent permettre à la France de sortir de la crise engendrée par la pandémie de la Covid-19 et de retrouver le niveau de croissance de 2019 d'ici la fin de l'année 2022.

Dans son introduction, le premier ministre Jean Castex a annoncé : « Nous allons aussi investir pour créer les emplois de demain. C’est le niveau de qualification qui fait la prospérité et le dynamisme d’une nation. Nous investissons donc massivement dans la formation pour les métiers et les filières de demain. La transition écologique, l’industrie innovante, le numérique par exemple. »

Oui la formation a un réel rôle dans la relance économique globale que ce soit dans une optique de garder les savoirs et savoir-faire ou pour faire face à une nécessité de « collectif à relancer ». Elle représente un levier de compétitivité pour chaque entreprise !

Faisons le point sur les principales mesures formation du plan « France Relance »

Je veux plus d'informationsFNE Formation : maintien du dispositif

Les conditions de prise en charge par l’État des coûts pédagogiques des formations déployées au sein des entreprises en activité partielle sont confirmées :

  • FNE-Formation pour les salariés en activité partielle : prise en charge par l’Etat de 100 % des coûts pédagogiques jusqu’au 30 septembre, puis de 70 % à compter du 1er octobre 2020.
  • FNE-Formation pour les salariés en activité partielle longue durée (dispositif APLD) : prise en charge à 80%.
  • Précision : financement FNE à 100 % sans plafond horaire pour les secteurs industriels prioritaires.

> Objectif : 250 000 salariés formés en 2021
> Budget : 1Md€ sur la période 2020-2021
> Le dispositif FNE-Formation est d’ores et déjà déployé sur tout le territoire.

CPF : abondement sur les formations en lien avec les métiers stratégiques

La mesure vise un abondement à 100 % du reste à charge d’un dossier de formation mobilisé dans le cadre d’un compte personnel de formation si ces formations portent sur des secteurs stratégiques.

> Objectif : 25 000 personnes formées
> Budget : 25M€ (5 millions d’euros en 2020, 20 millions d’euros en 2021).
> Mise en œuvre : Novembre 2020

Report des heures de DIF

Pour mémoire, n’oubliez pas la date du 31/12/2020 pour le report du solde des heures de DIF dans l’application Mon Compte Formation : au-delà, ces heures seront perdues. Plus d’informations sur moncompteformation.gouv.fr

Découvrez toutes nos formations

 

Entretiens professionnels : l’état des lieux repoussé

Pour tenir compte de l’état d’urgence sanitaire, l’ordonnance 2020-387 du 1er avril 2020 a assoupli certaines règles pour 2020.  Ainsi, l’entretien professionnel au cours duquel l’état des lieux récapitulatif devait être fait peut avoir lieu jusqu’au 31 décembre 2020 (Il aurait dû intervenir avant le 7 mars 2020).

 

Qualiopi, taxe apprentissage, plan jeunes, FSE ...

Le décret 2020-894 du 23 juillet 2020 précise les mesures d’urgence prises en matière de formation professionnelle. A noter, le report à 2022 de l’entrée en vigueur de la certification Qualiopi, et le report du versement de la taxe d’apprentissage

Le plan « 1 jeune, 1 solution » a été présenté fin juillet : soutien à l’embauche, formation aux métiers d’avenir... Retrouvez les mesures sur l'emploi et la formation des jeunes sur le site du Ministère du Travail.

Pour aider les entreprises et les salariés à faire face aux mutations économiques, accentuées par la crise, l’État accorde 75 millions d’euros de subventions du Fonds Social Européen aux 11 opérateurs de compétences (OPCO).
> Objectif : intensifier en 2020-2021 la formation continue de 75 000 salariés parmi les moins qualifiés dans les entreprises de 50 à 250 salariés.

EVOLUTIS s’est aussi mobilisée pendant la crise sanitaire pour accompagner les entreprises dans le dispositif FNE-Formation et faciliter la mise en œuvre de la continuité.
Une offre de formation inter à distance a été développée sur nos thèmes phares.
Nous vous proposons également une offre globale de formation professionnelle à distance qui peut reprendre tous les modules de formation intra-entreprise déjà proposés en présentiel, à l’exception de l'accompagnement individuel au poste de travail.

QUE PENSENT NOS CLIENTS DE LEUR EXPERIENCE AVEC EVOLUTIS ?

                          Je veux être rappelé

 

Formations Vente et action commerciale