Comment développer cohésion d'équipe et performance collective? A la une !

Tout chef d'entreprise qui se respecte a à cœur d'augmenter la productivité de ses salariés. Mais la performance de l’entreprise est-elle la résultante des performances individuelles de chacun ou bien d’une performance collective ? Et comment optimiser les talents de chaque collaborateur pour viser la cohésion de son équipe? Rien n'est plus vital à la productivité d'une entreprise qu'un bon management d'équipe. Voici nos clefs pour une synergie d'équipe gagnante!

Préambule : la cohésion d'équipe ne s'improvise pas !

Pour chaque leader et manager, la cohésion d’équipe est un sujet central.

Quels sont les enjeux ?

  • Avoir des collaborateurs engagés et motivés
  • Que les collaborateurs communiquent entre eux et soient solidaires dans le travail d'équipe
  • Que l’équipe soit performante et que le business avance

En effet, pour atteindre les objectifs, tous les collaborateurs doivent aller dans le même sens, ensemble. Plus la cohésion d’équipe sera forte, plus il sera facile de les atteindre, voire de les dépasser.

Pour citer Steeve Jobs : "Les meilleures choses qui arrivent dans le monde de l'entreprise ne sont pas le résultat du travail d'un seul homme. C'est le travail de TOUTE UNE EQUIPE."

Une équipe c'est aussi un collectif partageant des objectifs communs.
L'unité de ce collectif est synonyme de performance : il s'agit du fameux 1+1 = 3.
Seuls, nous sommes capables d’avancer. Mais ensemble, avec la cohésion d’équipe, nous sommes capables d’aller plus loin, plus facilement.

On pourrait croire que les salariés seront les plus à même de travailler en équipe, et ce de manière naturelle. Néanmoins, si un management d'équipe clair et précis n'a pas été adopté, il y a peu de chances pour que l'alchimie opère entre les collaborateurs.
En effet, c'est grâce au management d'équipe qu'un entrepreneur peut réussir à doper la productivité de son entreprise et le bien-être de ses salariés.
Les managers doivent prendre conscience que « rien n’est acquis, et tout peut encore être fait ».
Mais comment ? Quels sont ces fameux facteurs d’influence ?

1. Soigner sa relation manager-collaborateurs

La confiance de l'équipe envers son manager, c’est la perception qu'ont les collaborateurs de sa personnalité, de sa capacité à entraîner le groupe vers un objectif commun. Bref, il est question de leadership et de style de management.

Renforcez les liens qui vous unissent à votre équipe.Cultivez le lien
Autrement dit : apprenez à connaître les membres de votre équipe ! Il est important pour renforcer la cohésion au sein d’une entreprise de personnaliser les échanges. Prenez le temps d’observer et d’écouter. Discutez avec vos collaborateurs. Incitez-les à en faire de même entre eux.

Trois facteurs clés du leadership favorisent la cohésion de groupe :

  • la Valorisation,
  • l’Autonomie
  • le Partage.

Ainsi, un manager développera largement la cohésion et optimisera le travail en équipe de son groupe :

  • s’il valorise leurs résultats, mais également leur investissement, leur état d’esprit,
  • s’il laisse une marge d’initiative et de responsabilité à ses collaborateurs,
  • s’il reste accessible, ouvert à la communication et s’il fait participer ses collaborateurs dans certains choix qu’il peut avoir à faire.

2. Véhiculer des valeurs collectives

Il est difficile d’envisager qu’un groupe soit cohésif s’il n’a aucun point commun de rattachement. La tâche réside dans le fait que chaque membre partage ces valeurs, s’y retrouve, et s’épanouisse à travers elles. Cela permet alors de renforcer l’homogénéité du groupe dans son savoir-être et renforcera par là-même, sa cohésion.

Ce qui soude un groupe est la présence de valeurs communes qui servent de règle et de point de repère. En effet, ces valeurs guident les comportements des individus de manière prévisible et donc rassurante. Si les valeurs communes sont la solidarité, les employés sauront pouvoir compter sur les autres pour les aider en cas de difficulté. Mais ils sauront aussi qu’il faudra pouvoir compter sur eux si un membre de l’équipe connait quelques soucis.

Ces valeurs communes sont la clé de voûte de la cohésion d’équipe. Pour les mettre en place, il faudra vivre des expériences communes positives qui montreront qu’elles sont essentielles. Le leader joue ici un rôle central dans la mise en place et le maintien de ces valeurs.

Valorisez l’entraide entre les collaborateurs.
Vous pouvez par exemple mettre en place un système de covoiturage ou créer des groupes de réflexion ayant pour objectif de rechercher des moyens d’améliorer le quotidien dans l’entreprise.

Faites prendre conscience qu’on est plus fort en équipe que seul.
Transformer une équipe, la rendre plus efficace, plus performante, c’est pouvoir sortir du « Je » et parler de « Nous ».

3. Partager un objectif commun

Un autre élément fondamental de la cohésion de groupe réside dans la poursuite d’un but collectif.Partager un objectif commun
Autant ce peut être une variable « facilement » accessible en sport collectif, autant, cela devient beaucoup plus difficile dans le monde de l’entreprise. En effet, la motivation première de tout un chacun réside dans les besoins fondamentaux qui se traduisent naturellement dans le monde professionnel par la recherche de salaire. Si le salaire « monétaire » est un levier indispensable d’attractivité et de valorisation, pour autant la rémunération n’est pas gage d’un investissement individuel optimum.

Fédérez autour d’un projet important.
Vos collaborateurs doivent se sentir impliqués. Mobilisez les énergies autour d’un projet important, que vous présenterez comme un défi. Cela aura un double effet bénéfique : vos collaborateurs seront motivés, et ils auront envie de s’entraider. En bref, cultivez la fierté de faire partie de votre équipe !

Chacun peut avoir un intérêt individuel, mais il doit y avoir une vision commune, plus forte. Ainsi, en cas de désaccord, cette vision commune sera le repère qui permettra de décider. Mais pour que cette vision puisse jouer pleinement son rôle, elle doit avoir été co-construite avec les différents membres de l’équipe. En effet, elle doit faire l’unanimité et être reconnue par tous. C’est de là qu’elle tire sa force.

4. Veiller à l'ambiance de travail

Les logiques entrepreneuriales associent encore difficilement ambiance de travail et productivité.
Ainsi, l’ambiance de travail, traduite notamment par le bien-être des membres d’un groupe dans les relations sociales qu’ils entretiennent ensemble, est un des autres piliers de la cohésion de groupe, et de la performance à long terme qui en découle.

Ainsi, chaque manager d’entreprise devrait mettre un point d’honneur à favoriser l’entente entre les membres du groupe. Il doit avoir conscience que l’ambiance de travail est un facteur influençant le comportement des collaborateurs, allant du surinvestissement jusqu’au désengagement (par exemple : arrêts de travail).

En conclusion : quelques idées d'action

  • Tenir des réunions régulières permettant de faire le point sur l'avancée des projets menés au sein d'une équipe. Ces rencontres facilitent la coordination. Elles peuvent être réalisées lors de briefs hebdomadaires.
  • Travailler en petits groupes, voire en binôme sur des microprojets. Un bon moyen pour développer la coopération et apprendre à se faire confiance.
  • Favoriser des échanges informels : autour d'un café par exemple.
  • Faire monter vos collaborateurs en compétence : proposer des formations - même courtes - afin d'améliorer les savoirs, savoir-faire et savoir-être.

Enfin, un dernier point qui ne relève pas d'acte de management, mais de performance personnelle : soyez compétent dans votre métier de manager et dans les domaines techniques où vous intervenez. (Re)Formez-vous, remettez-vous en cause... bref, améliorez-vous sans cesse pour être meilleur de jour en jour !

 

Formations Vente et action commerciale

1000 caractères restants